AMAP : Association pour le Maintien d’une Agriculture Paysanne

Le principe est de créer un lien direct entre les paysans et les consommateurs. Les consommateurs s’engagent à acheter la production du paysan qu’il a choisi, à un prix équitable et en payant par avance.

Le mouvement a été créé en 2001 et regroupe aujourd’hui plus de 2000 fermes et 250 000 AMAPiens (consommateurs)

Les AMAP dans les Alpes Maritimes

Dans notre département, 27 AMAP sont référencées et proposent aux consommateurs des produits locaux qui répondent aux exigences de la charte des AMAP ( alimentation agro-écologique de qualité – engagement économique, éthique et social…)

Les AMAP du 06

Les AMAP de Provence

Comment ça marche ?

L’AMAP : c’est le producteur qui a adhéré à l’association et qui a signé la charte.
Les AMAPiens : c’est un groupe de consommateurs qui choisit une ou plusieurs AMAP.

Le groupe de consommateurs et le producteur établissent un contrat pour une période donnée, qui correspond souvent à une saison de production : printemps/été ou automne/hiver.
Pendant cette période, le producteur s’engage à livrer des produits frais (fruits, légumes, œufs, fromage…), qui constituent le panier des consommateurs.
Le contenu de celui-ci dépend des produits arrivés à maturité sur l’exploitation du producteur, ils ne sont donc jamais identiques d’une livraison à l’autre.
Le prix du panier est fixé de manière équitable, c’est-à-dire qu’il permet au producteur de couvrir ses frais de production et de faire une marge décente tout en restant abordable pour le consommateur.
Les paniers sont distribués soit dans la ferme directement, soit dans des points relais (magasins spécialisés, cour d’immeubles, etc.)

Les avantages d’une AMAP

    Pour les consommateurs :

  • moins d’emballage,
  • agriculture biodiversifiée,
  • protection des sols,
  • produits de saison,
  • mais aussi amélioration de l’économie locale.
    Pour le producteur :

  • sécurité financière procurée par l’achat à l’avance des produits par les consommateurs
  • valorisation sociale grâce au contact avec les AMAPiens.

 

Les inconvénients d’une AMAP :

Le consommateur ne choisit pas ses légumes qui dépendent en effet de la saison et de la récolte, et peut donc se retrouver avec des produits qu’il n’aime pas.
Le consommateur doit s’engager sur une saison. S’il part en vacances, il perd donc son panier, ou bien il peut en faire cadeau à un proche.
Pour le bon fonctionnement de l’association, le consommateur doit donner un peu de son temps pour la distribution des paniers aux membres.

Vous souhaitez rejoindre un réseau d’AMAPiens dans le 06 :

Dans un premier temps, accédez à la liste des AMAP des Alpes-Maritimes, et choisissez l’AMAP qui correspond au mieux à vos attentes.
Chaque AMAP pourra vous mettre en relation avec le référent AMAPien qui correspond au panier de votre choix. Vous devrez alors signer la charte des AMAPiens, vous acquitter de la cotisation à l’association (11 € par an, avec 1€ pour les AMAP de Provence et 10 € pour le réseau national), et signer le contrat qui vous liera à l’AMAP.

Merci de partager cet article et de soutenir la production locale

sed mattis id, ut venenatis felis nunc elementum adipiscing id amet,