Les français veulent consommer local

Un effet positif de la pandémie Covid19 est la prise de conscience des consommateurs quant aux vraies valeurs de l’alimentation. Ils souhaitent aujourd’hui consommer des produits sains, de saison et surtout locaux ! Pour des raisons écologiques et économiques !

De nombreuses habitudes prises pendant le confinement persistent, et pour répondre à ce nouveau comportement, nous devons faciliter encore plus le lien entre le producteur et le consommateur.

La grande distribution surfe sur la vague

La grande distribution a bien compris ce phénomène et souhaite surfer sur la vague en distribuant les producteurs locaux dans leurs magasins. Chacun son métier, et pas facile de lutter face à des acteurs qui ont un sens très aigu du commerce et de la rentabilité ! Pourtant, les producteurs ont un vrai poids qu’ils doivent apprendre à valoriser.

Les producteurs doivent défendre leur travail

Afin de tirer son épingle du jeu et de bénéficier de contrats justes, mieux vaut connaître les codes…

Made in 06 a rencontré Clément, un jeune entrepreneur niçois qui défend la cause des producteurs locaux et les accompagne avec bienveillance dans le développement de leur activité.

Rencontre avec Clément de l’Entreprise Zero6

 » Après une carrière de 15 ans comme cadre dans l’univers alimentaire et produits frais de la grande distribution et distribution spécialisée, notamment les 8 dernières années comme responsable des magasins Grand Frais de la Côte d’Azur j’ai eu tout le temps de bien considérer que les postes à responsabilité dans des grands groupes nationaux impliquent généralement un facteur évolution et déménagement que je ne souhaitais plus devoir un jour imposer à ma famille, d’autant plus alors que nous sommes pleinement épanouis dans notre vie à Nice. C’est ainsi que j’ai pris la décision de quitter mes fonctions afin de me consacrer à un projet plus personnel et surtout, axé sur le local dans le sens strict du département des Alpes-Maritimes !

Ayant une parfaite connaissance du milieu de la distribution, j’ai pu en voir tous les bons côtés, ceux que je souhaite partager, mais surtout j’ai pu voir également les quelques mauvais côtés, ceux que je souhaite défendre avec le projet ZÉRO6 qui se veut « éthiquable ! » un mélange d’éthique et d’équitable qui convient parfaitement à l’esprit que je souhaite initier.

Il n’y a rien de plus qui me désole que de voir bon nombre de distributeurs aujourd’hui considérer le local comme une vache à lait, surfant sur un effet de mode dont ils ne maitrisent pas et ne cherchent pas à comprendre les enjeux.

Des exemples, je peux vous en donner plein ! Une mise en avant en allée centrale d’un hypermarché où l’on attire le chaland avec « un souvenir du sud », « une huile d’olive de chez nous.. »  alors qu’en lisant l’étiquette, on se rend vite compte que de local il n’y a que le nom d’une entreprise historiquement établie dans le 06 mais qui se contente d’importer des huiles toutes faites à l’étranger !!  Sur le « rézo ZÉRO6″, nous ne mettons en avant que les produits issus d’une production ou d’une fabrication réalisée sur le département des Alpes-Maritimes.

Que dire également de ces distributeurs qui veulent tous des fruits et légumes locaux à la seule condition de les payer le moins cher possible ! La majorité du temps, les fruits et légumes locaux des supermarchés et hypermarchés sont livrés par des grossistes généralistes (un intermédiaire dont les services coutent chers) et les responsables de rayon et leurs équipes n’ont jamais rencontré les producteurs..  Voilà par exemple comment une botte de cébettes de 5 têtes est achetée 0,80 centimes au producteurs pour se retrouver parfois à plus de 2€ sur les étals… »

Les consommateurs ont un rôle important à jouer

Dans le commerce, le client est ROI, et il doit se permettre d’être exigeant ! Cela signifie qu’il doit être attentif à la provenance des produits, à leur qualité et il doit aussi accepter de payer le juste prix…

 

 

Pour découvrir l’esprit Zero6.

 

 

 

Merci de partager cet article afin de soutenir la production locale